1/3

 

J’ai expérimenté un protocole de dessin pour créer la série des Trames lorsque j’ai vécu à l’étranger, à Santa Cruz en Bolivie.

Il me fallait appréhender la ville, la découvrir et m’y repérer. J’ai ainsi créé ces dessins comme la projection de ma connaissance progressive de ce territoire élargissant mon rapport à l'espace et agrandissant son échelle.

Ce tissage graphique s'est construit à partir de relevés, plans, cartes at autres motifs consignés qui dialoguent ensuite par résonance.

Il s'agit d'une série de cartes subjectives pour redessiner son propre territoire, proposer son propre atlas : extraire une forme connue, la mettre en écho avec une autre, produire une ligne à l’image de l’itinéraire, du réseau... Un acte de dessin qui glisse vers la géographie personnelle.

Les carbones sont les outils permettant cette reproduction, répétition et superposition des notes dessinées pour leur composition. Il sont exposés à la fois comme le négatif et la matière qui garde en mémoire ce geste graphique, ce temps de recherche et de bégaiement : il s'agit du palimpseste d'un territoire et d'une activité du dessin qui construit autant qu'elle déconstruit.  

En voir plus
En voir plus

TRAME

 

2016

carbone sur calque

67x87cm

 

 

2016

technique mixte

30x40cm

série de 10 dessins