1/4

PASSE-R-ELLE 2016

Dans le carde de l'appel à résidence de l’artothèque de l’Aisne, j'ai passé quatre mois à m’imprégner de l’artothèque de l’Aisne : sa collection, son fonctionnement, son réseau, mais aussi ses adhérents, emprunteurs et membres de l’association pour un projet intitulé Atlas.

J'ai proposé de restituer ma vision du lieu et du territoire par la production d’une sérigraphie, entrée dans la collection de l’artothèque. L’œuvre créée est accompagnée d'un livre d’artiste présentant le travail lors de cette résidence. Ce dernier en est son témoin, un carnet de route où sont réunis en une profusion de notes les éléments de ce développement.

Le projet Atlas consiste en un regroupement de données dessinées pour créer une géographie personnelle à partir des documents liés à l’artothèque : cartes, plans, registres, etc. pour pointer les informations recueillies, les mettre en lien, et créer des réseaux dans le but de faire apparaître les dessins naissant de ces connexions.

Il s'agit également de temps de rencontre avec les personnes en lien avec l’artothèque (équipe, visiteurs, emprunteurs) pour les amener à échanger sur leur rapport au lieu. Un protocole de recherche est ainsi mis en place pour  recueillir des témoignages au moyen d’un questionnaire commun, en invitant les personnes à exprimer leur réponse par des notes dessinées (itinéraire, schémas, croquis de mémoire d’œuvres empruntées...)

Considérant le dessin comme une activité génératrice de formes et d’abstraction, j'ai recueilli et réuni ces informations pour manipuler ces données graphiques et produire des sérigraphies. Cette technique me permettant de superposer différents éléments pour créer un dessin fait de strates d’informations, en vue d’une composition alliant vibrations et profondeur.

Il s’agit de brouiller les pistes en collectionnant le plus de couches graphiques pour tendre à une interprétation faite de réseaux de lignes et de zones de densité, un maillage entre abstraction et indices identifiables de son sujet.

L’interprétation que je donne de l’artothèque tient en ceci de l’atlas, par sa préoccupation pour le territoire et l’espace lié au principe du recueil, et ce dans une vision comportant son propre code graphique : un atlas à la fois personnel et collectif où il s’agirait de se perdre.

PASSE-R-ELLE 2016

sérigraphie et papier collé 50x65cm - 20 exemplaires

PASSE-R-ELLE 2016

dessins préparatoires 20x30cm - carbone et crayon de couleur sur papier millimétré 

CARTE MENTALE 2016

sérigraphie 50 x65cm - 5 exemplaires

En voir plus

PASSE-R-ELLE 2016

vues exposition - restitution de résidence 

PASSE-R-ELLE 2016

sérigraphie (détail) vue atelier